5e édition annuelle du rapport sur l’état mondial du WAN d’Aryaka

Bienvenue à la 5ème édition du rapport sur l’état mondial du WAN d’Aryaka ! Il va sans dire que 2020 est une année à marquer d’une pierre blanche, et que 2021 s’annonce sur la même ligne.

Il s’agit du rapport le plus complet du secteur, qui regroupe les témoignages de plus de 1350 entreprises dans tous les secteurs géographiques et verticaux. Les thèmes communs de cette année comprennent la fusion continue des réseaux et de la sécurité sur la base des architectures SD-WAN et SASE, la poursuite des projets de travail à domicile, ainsi que les préoccupations communes concernant la complexité et les performances des applications.

Commençons par examiner certaines des principales conclusions portant sur le SASE, qui est au cœur des préoccupations d’un grand nombre de personnes planifiant leurs prochains investissements dans le WAN. Plus d’un tiers des personnes interrogées ont déclaré qu’elles déploient actuellement ce qu’elles considèrent comme une architecture SASE, et comme nous le savons, cela peut prendre de nombreuses formes en termes de déploiement, de capacités et de préférence de fournisseur. En ce qui concerne les capacités demandées, il n’est pas surprenant que le transport SD-WAN arrive en tête. Il est suivi par Secure Web Gateway (SWG) et Firewall en tant que service (FWaaS).

SASE deployment time frame
SASE capabilities

En ce qui concerne l’approche de déploiement, la majorité d’entre eux ont l’intention d’utiliser une combinaison de leurs fournisseurs de réseaux et de sécurité, ce qui montre l’importance d’un transport solide pour toute transformation du WAN.

SASE deployment approach

Il est généralement admis que la pandémie a accéléré la transformation numérique, ainsi que la prise en charge d’un lieu de travail hybride. Sur une note positive, certaines des préoccupations en matière de sécurité soulevées il y a un an concernant les verticaux et les rôles – en fait, les organisations qui n’avaient pas d’expérience en matière de lieu de travail hybride et qui ne savaient pas comment verrouiller correctement le périmètre de sécurité étendu – se sont heureusement révélées en grande partie infondées. À l’avenir, plus de 80 % des entreprises s’attendent à ce que plus d’un quart de leurs employés continuent à travailler à distance, une conclusion confirmée par d’autres analyses et enquêtes.

Accelerated digital transformation
remote employees

Cette évolution vers un environnement de travail hybride permanent a bien sûr un impact sur la planification et exige la flexibilité des travailleurs sur site et à distance, identifiée par près des deux tiers comme essentielle. Une architecture de services centrée sur le PoP permet cette flexibilité.

Hybrid work environment

En ce qui concerne les applications, il ne s’agit pas seulement du nombre total d’applications utilisées, mais aussi de leur orientation. La collaboration à distance est devenue une préoccupation majeure, comme le montre l’exemple de Zoom, considéré par 36 % des répondants comme essentiel. Parmi les autres applications en plein essor, citons Teams, SAP/HANA et Slack. Ce mélange d’applications SaaS distribuées nécessite un réseau étendu (WAN) capable de répondre aux exigences de performance de ces applications, ce que l’approche « cloud-first » permet de gérer de manière exceptionnelle.

cloud application usage
cloud application usage comparison

En ce qui concerne le déploiement, de plus en plus d’entreprises sont passées de la simple évaluation de la technologie à la sélection active d’un fournisseur, à l’élaboration d’un dossier commercial ou au déploiement. Par exemple, 26 % évaluent les fournisseurs, contre 17 % en 2019 et 23 % en 2020. Nous nous attendons à ce que cette tendance continue à s’accélérer au cours de l’année à venir, les entreprises dépassant les considérations plus tactiques de 2020 pour passer à une planification plus stratégique en 2021.

SASE deployment
Deployment stage comparison for last 3 years

Enfin, l’acceptation des services gérés d’entreprise continue de croître, et les principales demandes concernent l’optimisation des applications, la sécurité, la connectivité, y compris le cloud, les services gérés du dernier kilomètre et l’assistance aux travailleurs à distance. Ce sont tous des éléments que l’on peut attendre d’une offre unique de réseaux gérés et de sécurité.

Managed services acceptance

Téléchargez le rapport complet et l’infographique pour en savoir plus !

Regardez le webinaire 2021 SOTW sur demande –


À propos de l’auteur

David Ginsburg

David Ginsburg

David est actuellement vice-président du marketing des produits et des solutions chez Aryaka. Il apporte à l’entreprise plus de 25 ans d’expérience dans le marketing d’entreprise et de produits, la gestion de produits, le marketing numérique et l’automatisation du marketing. Il a occupé des postes de direction dans le domaine du marketing chez Cavirin, Teridion, Pluribus, Extreme, Riverstone Networks, Nortel et Cisco. Son expertise s’étend aux réseaux, aux déploiements sur cloud et au SaaS. David vit à Los Gatos avec sa femme, ses deux filles et ses deux chiens.